VIH indétectable = ZÉRO transmission

Cette semaine à l’occasion de la Saint Valentin l’association AIDES a lancé sa nouvelle campagne : RéLOVution à destination des hommes gays, bis ou hétéros curieux! 

La campagne se décline en 3 volets : Dépistages, PrEP et TasP (traitement VIH).

Parcours Positif revient sur le dernier volet : Le TasP qui n’est autre que le traitement comme prévention c’est à dire : une personne séropositive qui prend bien son traitement et qui a une charge virale indétectable ne transmet PAS le virus à son/sa/ses partenaire.s.

Ça parait anodin mais c’est une vraie révolution en terme de prévention. Cela permet notamment à une personne séropositive d’avoir un enfant sans risque de transmettre le VIH à son bébé et à un couple sérodifférent (un partenaire séropositif et l’autre séronégatif) de pouvoir avoir des rapports sexuels “safe” et sans préservatif.

Et psychologiquement ça enlève un poids énorme quand on vit avec le VIH de savoir qu’on ne peut pas transmettre le virus à son/sa/ses partenaire

La video explicative est très bien faite avec un discours clair, simple et sans ambiguïté.

Seul petit bémol, à plusieurs reprises dans cette campagne et les textes qui l’accompagnent apparaissent les mots “contaminer” ou “contaminations”.

Je préfère utiliser les mots “transmettre” ou “transmissions” qui sont moins connoté avec une intention de nuire.

Aujourd’hui, on le sait, les transmissions VIH se font entre personnes non dépistées et non traitées qui pour la plupart ignorent leur statut sérologique.

Avoir un rapport sexuel avec un.e partenaire séropositif sous traitement et indétectable est devenu plus safe qu’avec un.e partenaire qui se croit séronégatif mais ne se fait pas dépister de façon régulière.

“Les personnes vivant avec le VIH ne sont pas le problème, elles sont la solution”.*

Crédits photo + video : Aides

*Paris Sans Sida

Partager

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*