Epidémiologie

VIH en France en 2020

France : 173 000 PVVIH

Epidémie non diagnostiquée estimée à 25 000

Découvertes VIH en 2017 : 6583

Découvertes VIH en 2018 : 6155 (-7%)

hétérosexuels (56%), rapports sexuels entre hommes (40%), usage de drogues injectables (2%), ou un autre mode de transmission (2%). Les hommes ont été contaminés majoritairement par rapports sexuels entre hommes (61%). En 2018, les femmes représentent 35% des découvertes de séropositivité VIH. Elles ont été contaminées par rapports hétérosexuels pour 96% d’entre elles.

Dépistages précoces : 25 %. La part des diagnostics précoces varie selon le mode de contamination et le pays de naissance. Elle est plus élevée chez les HSH : 42% chez ceux nés en France, 26% chez ceux nés à l’étranger. Chez les hétérosexuels elle est deux fois plus élevée parmi ceux nés en France (31% chez les femmes, 27% chez les hommes) que parmi ceux nés à l’étranger (13% chez les femmes, 14% chez les hommes), et chez les UDI elle est plus faible (8%). A l’autre bout du spectre, la part des diagnostics tardifs, au stade sida ou à moins de 200 CD4, stagne à 29%. Le nombre de diagnostics de sida en 2018 est estimé à 1205.

Beaucoup de déclarations fournies électroniquement sont encore incomplètes et le mode de transmission et le pays de naissance des cas déclarés sont donc des données imputées —estimées— pour la majorité des cas. Le BEH indiquait ainsi en 2017 que le taux de données imputées pour ces 2 variables était estimé à 60%.

De la même façon, Santé publique France insiste sur le fait que la diminution du nombre de découvertes de séropositivité VIH ne concerne ni les femmes hétérosexuelles nées à l’étranger, ni les HSH nés à l’étranger

Paris 2018 : À Paris, cette baisse est de 16 % et va jusqu’à 28 % chez les HSH nés en France, du jamais vu

Découvertes VIH en 2019 : stable mais pas de chiffres de SPF au 1er décembre 2020

01/12/2020 (Seronet) : VIH en France : pas de baisse en 2019 ?

01/12/2020 (VIH.ORG) : Les chiffres 2019 du VIH, handicapés par le Covid-19

 Prep en France :

Novembre 2017 : 5 352

Novembre 2018 : 10 405

Novembre 2019 : 20 478 (entre mi-2018 et mi-2019, 9 591 initiations de Prep ont eu lieu, ce qui représente 47 % de l’ensemble total des personnes ayant eu au moins une prescription de Prep, soit 20 478 personnes.)

Novembre 2020 : 32 000 au 30 juin 2020, c’est une augmentation de 57 % par rapport au 30 juin 2019. 41 % en IDF (25 % à Paris) et 97 % de HSH.

STATISTIQUES MONDIALES SUR LE VIH 2019 (annonce 1er décembre 2020)

39 millions de personnes vivaient avec le VIH.

12 millions n’ont pas accès à un traitement

27 millions de personnes avaient accès à la thérapie antirétrovirale

Plus de 1,6 million de personnes ont été infectées

700 000 personnes sont décédées des suites du sida dans le monde

75,7 millions [55,9 millions–100 millions] de personnes ont été infectées par le VIH depuis le début de l’épidémie (fin 2019).

32,7 millions [24,8 millions–42,2 millions] de personnes décédées de suite de maladies liées au sida depuis le début de l’épidémie (fin 2019).

02/12/2020 (Seronet) : VIH : échec 2020 et objectif 2025

Partager

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*